Sélectionner une page
Si vous avez apprécié cet article, vous êtes libre de le partager ! :)

Date_et_heure

Pas envie de lire ? Vous pouvez également écouter le podcast de cet article ! Cliquez sur le player ci-dessous pour écouter cet article.

NB : Le contenu de cet article écrit est la retranscription du podcast (cf. le player audio situé juste au-dessus de ce texte) Si vous voulez d’autres astuces, il y a la vidéo également que j’ai tournée plus tard et qui vous donne aussi d’autres astuces. 

Salut les Prométhéistes,

J’espère que vous allez bien et que vous êtes au top de votre forme et prêt à faire de belles choses aujourd’hui. Alors aujourd’hui, je vais vous offrir un nouveau cadeau à savoir mes 5 meilleures astuces pour booster 💪votre score lorsque vous répondrez aux questions de la certification PMP®. Vous êtes prêts. Allez, c’est parti ! 🚀

ASTUCE N°1 : PROCÉDEZ PAR ÉLIMINATION

Pour pouvoir procéder par élimination, dites-vous qu’il y a toujours au moins deux options souvent à éliminer pour pouvoir les éliminer, il faut vraiment vous poser la question de l’approche de développement concernée par la question, il y a – souvenez-vous –  3 approches de développement (pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter mon article pour se préparer à l’examen PMP® efficacement), il y a l’approche traditionnelle de gestion de projet celle qui va vous parler des processus, il y a l’approche agile (qu’on appelle aussi approche adaptative) de gestion de projet, qui va surtout faire référence aux différents frameworks agiles (le Manifeste Agile, le framework Scrum, etc.) ou l’approche les approches hybrides de gestion de projet donc par exemple si une question vous parle du chemin critique🚒. Eh bien, dans ce cas-là, il vaut mieux procéder et raisonner en prédictif. Vaut mieux éviter de raisonner en logique agile. 🛹 Par exemple, si on vous parle dans le libellé de la question du chemin critique et que clairement, vous avez identifié qu’on était dans une approche traditionnelle, dans ce cas-là, il faudra tout simplement et éliminer les options qui parlent du deux, de l’agilité. Par exemple, si on vous parle du backlog, des Users Stories, etc, vous pourrez facilement éliminez ces options puisque ces options sont spécifiques à l’approche de développement adaptative, c’est-à-dire à l’approche de développement agile. Voilà pour la première astuce. Première astuce, procédez toujours par élimination et concentrez-vous toujours sur les options les plus précises. Passons maintenant à l’astuce numéro deux.

ASTUCE N°2 : FOCALISEZ-VOUS SUR LES « MOTS-CLÉS »

J’utilise une métaphore que j’appelle la métaphore « Give bread » 🥖 alors qu’est-ce que c’est que cette métaphore « Give bread » 🍞 alors pour ça, je vais vous donner un exemple imaginez des Français qui rentrent dans une boulangerie et imaginez maintenant des Américains qui rentrent dans une boulangerie. Vous allez avoir le 1er Français qui va demander une baguette, le 2ème français qui va demander une baguette traditionnelle pas trop cuite, le 3ème qui va demander une flûte, le 4ème qui va demander une ficelle, le 5ème qui va demander, un pain aux céréales, le 6ème qui va demander un pain au maïs, etc. Maintenant, on va prendre les Américains, eux quand ils rentrent dans la boulangerie qu’est-ce qu’ils font ? Le premier va dire : « Give bread », le 2ème américain qui rentre dans la boulangerie, il va dire « Give bread » le 3ème, il va dire « Give bread », etc. il y a pas de s’il vous plaît, il y a pas de bonjour, y’a pas de « baguette pas trop cuite », « baguette bien cuite », etc. Il y a un côté « direct et binaire ». Je veux pas caricaturer bien sûr, mais ce que je veux vous dire c’est que ils ne font pas dans la « demi-mesure ». Pascal disait qu’il y a il y a 2 états d’esprit qui souvent s’opposent c’est l’esprit de géométrie 🤠et l’esprit de finesse 😏. Nous en France, on aime bien la finesse des mots clés, la grammaire, la syntaxe. 

L’américain, lui, y fait pas dans la demi-mesure en disant « give bread » il est sûr d’être compris. Le français s’il dit « donner baguette » à son boulanger il va passer pour un fou. Ils ont vraiment un esprit de géométrie. Ils ont un raisonnement très binaire. Et pour cause, j’aimerais vous raconter une petite anecdote. J’étais à l’aéroport, alors je sais plus si c’était Chicago ou Philadelphie, je ne m’en souviens plus. Mais j’étais avec mon épouse, et il y avait une personne à côté de nous qui avait dépassé la ligne blanche. En fait, quand je vous dis qu’elle avait dépassé les lignes blanches, elle avait dépassé la ligne blanche au niveau de la douane de quelques centimètres. C’était peut-être 10 cm ou 20 cm. C’était vraiment pas grand-chose. Eh bien, elle s’est faite « pourrir » par le douanier !

Elle s’est tellement faite pourrir 😵qu’ils m’ont appelé en fait. Moi j’étais derrière elle, et il voulait que je sois une espèce de témoin de la scène. Alors en plus, je parle anglais mais je ne suis pas vraiment bilingue mais ils m’ont demandé de traduire pour elle. En fait, ils lui demandaient de s’expliquer en fait sur les raisons qu’il l’avait poussée a franchir cette ligne blanche de quelques centimètres. C’est pour vous dire à quel point les américains, ils sont pas trop dans la demi-mesure, 🤖 ils sont pas dans dans cet esprit de finesse dont je vous parlais. 

C’était une situation assez drôle. 😅 Bon assez triste pour la personne. 😌 Mais pour moi, ça m’a vraiment fait beaucoup rire parce que vraiment les proportions était totalement énormes. Voilà, c’est pour vous dire en fait que ils ne font pas dans la demi-mesure les américains. Ils raisonnent vraiment avec des gros sabots. Donc dans un libellé de question si par exemple, vous voyez une question avec un fournisseur qui lésine sur la qualité pour pouvoir être dans les délais pour pouvoir couvrir sa rentabilité, eh bien dans l’esprit d’un Américain, c’est quelque chose de très très grave. En ce moment, il y a l’affaire Boeing. Bah carrément, il y a des gens qui sont devant les tribunaux qui sont en train de rendre des comptes, etc. et il va sûrement y avoir des sanctions très sévères qui vont être appliquées.

C’est pour vous dire qu’ils font pas dans la demi-mesure. 🤖Donc quand vous voyez, par exemple, des questions avec un fournisseur qui a un problème de sécurité ou qui lésine sur la sécurité des utilisateurs, dites-vous que c’est quelque chose de très grave pour pour un américain et qui ne peut pas laisser passer. D’accord ? Donc faites bien attention aux mots clés employé dans les libellés des questions. Voilà, focalisez-vous bien là-dessus, parce que souvent, les mots-clés vous donnent de précieuses informations sur comment vous allez faire justement pour procéder par élimination. Alors ça, c’est une astuce qui vaut de l’or, celle-là. Donc vraiment, notez-le précieusement. Give Bread. Souvenez-vous de Give Bread. 😀

ASTUCE N°3  : DESSINEZ LES QUESTIONS !

Quand vous commencerez à fatiguer 🥱(parce que l’examen dure 03h50 !) n’hésitez pas à dessiner les questions. ✍️ Je vous donne un exemple tout simple si vous avez une question qui porte sur la relation clients fournisseurs. On peut dessiner à gauche un petit bonhomme en indiquant en dessous que c’est le client et à droite, vous pouvez faire un rond et 2 traits pour designer le fournisseur. Et le fait de faire ça, ça va vous obliger à vous focaliser et à vous reconcentrer sur la question pour être sûr de ne rien laisser passer par rapport au libellé de la question. Par exemple si vous avez une question sur les contrats (sur les approvisionnements), vous allez pouvoir tout de suite grâce à cette petite image ou ce petite dessin savoir si on est en train de vous poser une question en tant que client ou si on est en train de vous poser une question en tant que fournisseur.

Alors sachez aussi (et c’est une autre astuce que je vous donne) que si on ne vous précise rien pour le jour J, vous serez par défaut questionné en tant que client. Par contre, si on vous dit qu’on vient de vous donner un cahier des charges, enfin plus précisément si on utilisait un vocabulaire PMI® un énoncé des travaux d’approvisionnement (Statement Of Work) et bien là par exemple, il faudra vous dire que vous êtes plutôt questionné en tant que fournisseur donc bien entendu, il faut vraiment faire attention à ça.

ASTUCE N°4 : L’EFFET ICEBERG

Alors, c’est quoi l’effet iceberg ?  🤔L’effet iceberg, c’est comprendre comme un iceberg, qu’il y a deux parties dans chaque question posée. La partie émergée de l’iceberg, correspond aux questions de mise en situation, et la partie immergée de l’iceberg, correspond aux questions de mémorisation. À votre avis, vous allez plutôt à vous voir quoi ? Des questions de mémorisation ou plutôt des questions de mise en situation ? 

Astuce PMP - Comprendre l'effet iceberg

Et bien la bonne réponse bien entendu , ce sont des questions de mise en situation (la partie immergée de l’iceberg), vous allez avoir très peu de question de de mémorisation (la partie émergée de l’iceberg) pourquoi parce que les questions de mémorisation, en fait, ils partiront du principe que vous les connaissez déjà ! Vous devez savoir ce qu’est une WBS, un chemin critique, un backlog, une user story, etc. Par exemple, on vous dit que deux collaborateurs sont en train de se bagarrer. (Alors bien sûr on vous posera jamais cette question) mais voilà, je vous donne un exemple pour forcer le trait, imaginons que vous avez deux collaborateurs qui se sont bagarrer au sein d’une équipe agile, comment est-ce que vous devez réagir ?

Option A : Est-ce que vous devez escalader le problème au sponsor ? Option B : Est-ce que vous devez sanctionner les deux collaborateurs qui se sont bagarrés ? Option C : Est-ce que vous devez accueillir chaque membre de l’équipe individuellement dans votre bureau pour faire le point avec eux ? Option D : Ou est-ce que vous devez les laisser trouver des réponses par eux-mêmes ? Bon eh bien, je vais vous étonner mais la bonne réponse est la réponse D. Pourquoi ? Eh bien parce que on est dans un état d’esprit agile ! Et qui dit agile dit équipe auto-organisée ! Il faut absolument que vous compreniez cette notion de leadership décentralisée dans une équipe agile, il n’y a pas de hiérarchie entre les membres de l’équipe. Ça veut pas dire que c’est l’anarchie, ça veut pas dire qu’il y aura pas de direction générale dans une entreprise, ça veut juste dire que les équipes agiles ne sont pas dans un mode de management « Command and control » avec un supérieur hiérarchique. Il n’a pas ce pouvoir de sanctionner les membres d’une équipe ou de les recevoir individuellement comme on le fait dans une situation de management traditionnel. D’accord, ça, c’était typiquement une question piège (et rassurez, toutes les questions ne sont pas aussi difficiles !!). C’était juste pour vous montrer comment raisonner lorsqu’on tombe sur des questions qui portent sur l’approche agile de gestion de projet. Elle est totalement contre-intuitive. Mais voilà, il faut vraiment bien intégrer cette notion parce que vous avez vraiment beaucoup de questions comme ça. Allez, on passe maintenant à la dernière petite astuce.

ASTUCE N°5 : ÉLIMINEZ LES OPTIONS EXTRÊMES

Celle-ci, c’est ma préférée puisqu’elle est facile. 😊 Vous pouvez par défaut, éliminer les options extrêmes. Alors, c’est quoi une option extrême ? ❌

Une option extrême, c’est une option où vous allez voir des mots clés invariants comme « jamais faire ci« , « personne ne doit faire ça« , « toujours« , « tout le monde agit comme cela« , « systématiquement on doit faire ça« . Vous pouvez les éliminer automatiquement parce que le PMI® va toujours proposer de vous adapter aux situations proposées ✔️ au libellé des questions proposées.

Voilà les amis, c’était les astuces du jour. 💡 J’espère qu’elles vous seront utiles, 😊 n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ou par retour de mails. Votre feedback 👂 m’est très précieux, ça me permet de savoir si je suis bien dans la bonne direction dans mes recommandations et dans mes suggestions. 👍 Voilà, n’hésitez pas à me faire part de vos feedbacks. Je réponds à tout le monde ! Donc voilà, n’hésitez pas encore une fois. 👌

Merci beaucoup pour votre attention et je vous dis à très bientôt pour de prochaines aventures et de prochains cadeaux, à très bientôt. 😊

BONUS : CONCENTREZ-VOUS SUR LA DERNIÈRE PHRASE !

Parfois vous aurez des libellés de questions assez longs (parfois même des mini pavés !). Sachez que ces mini études de cas écrites comportent des informations qui ne sont pas toujours essentielles. Si cela vous arrive, je vous invite à vous concentrer sur la dernière phrase. Car c’est souvent sur la dernière phrase du libellé que vous retrouverez les informations les plus importantes pour répondre.

Exemple de quiz : Thomas contacte Sophie pour lui indiquer que son projet informatique est très important compte tenu de la nouvelle stratégie de l’entreprise. Cette nouvelle stratégie vise à pénétrer de nouvelles parts de marchés dans le secteur du nucléaire. Ce secteur est en pleine transformation car de nouvelles réglementations vont rentrer en vigueur prochainement. Les lois et réglementations nationales ou locales sont des exemples de :

A) Actifs Organisationnels

B) Facteurs Environnementaux internes

C) Facteurs Environnementaux externes

D) Standards gouvernementaux ou industriels

Le corrigé se trouve en bas de cet article.

Comme vous le voyez, même si vous n’aviez lu que la dernière phrase du libellé, vous auriez quand même pu trouver la bonne réponse. J’ai pensé que cette dernière astuce pourrait vous être également pertinente.

Voilà les amis, c’était les astuces du jour. 💡 J’espère qu’elles vous seront utiles, 😊 n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ou par retour de mails. Votre feedback 👂 m’est très précieux, ça me permet de savoir si je suis bien dans la bonne direction dans mes recommandations et dans mes suggestions. 👍 Voilà, n’hésitez pas à me faire part de vos feedbacks. Je réponds à tout le monde ! Donc voilà, n’hésitez pas encore une fois. 👌

Merci beaucoup pour votre attention et je vous dis à très bientôt pour de prochaines aventures et de prochains cadeaux, à très bientôt. 😊

Corrigé du quiz : réponse C. Effectivement, les lois et réglementations font partie des facteurs d’influence externes d’un chef de projet (c’est à dire, ce sur quoi il n’aura pas la main en tant que chef de projet. Et ce avec quoi il devra composer en tant que chef de projet).

Vous souhaitez développer votre employabilité et vous former à PMP® ? Ou encore consulter notre simulateur de questions 100% francophones, orientées préparation de l’examen ? Cliquez-ici

10 Commentaires

  1. AZEDINE

    Bonjour,monsieur TARIK Je souhaitais vous remercier ces fichier car j’ai pu acquérir de nouvelles connaissances merci beaucoup

    Réponse
    • Tarik Cherkaoui

      Merci beaucoup Azedine 🙏🙏 si tu as la moindre question, tu sais où me trouver !! 😊

      Réponse
  2. ZACARI SALISSOU

    Merci pour ces astuces pertinents, ça va beaucoup nous aider.

    Réponse
    • Tarik Cherkaoui

      Merci beaucoup ZACARI 🙏🙏 Si tu as la moindre question, n’hésite jamais !! 😊

      Réponse
    • Alexandra

      Un grand merci Tarik pour cet article et le podcast qui l’accompagne.

      Tes astuces sont vraiment pratiques et utiles. Le podcast a ajouté une dimension super intéressante à l’article ! J’adore !

      Réponse
      • Tarik Cherkaoui

        Merci beaucoup Alexandra !! 🙏🙏 C’est vrai que la version audio donne plus de relief et rend les choses plus vivantes. J’ai effectivement essayé d’être le plus pragmatique possible. Si tu as la moindre question n’hésite pas, je réponds à toutes les questions !

        Réponse
  3. WEUSSOUABE Marcel

    Merci infiniment cher Expert Tarik.
    J’ai terminé mon programme de Master Management des Projets et j’avoue que vos posts m’ont énormément aidé.

    Réponse
    • Tarik Cherkaoui

      Avec grand plaisir cher Marcel ! 🙏🙏 Ravi que mes pérégrinations aient été d’une quelconque utilité pour ton master ! 😄

      Réponse
  4. Jackie

    Merci pour ton article. J’ai beaucoup aimé ton histoire avec le douanier et la jeune femme qui avait dépassé la ligne blanche de quelques centimètres. Il m’était arrivé quelque chose de similaire il y a quelques années à Houston, Texas, sur un passage clouté. 🙂

    Réponse
    • Tarik Cherkaoui

      Merci beaucoup Jackie pour ce commentaire ! 🙂 Je suis également passionné par les États-Unis et il semble qu’effectivement ils aient une relation particulière avec les marquages au sol… 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Si vous avez apprécié cet article, vous êtes libre de le partager ! :)